Les ragonnais se confinent, les ragonnais s’expriment – épisode 3

Les Ragonnais se confinent parce qu’il est temps de le faire.
Mais même du fond de leur maison, ils s’expriment…

Loin des yeux, pas des plumes !

______________________________________________________
LA VIE ET LE VIRUS

Plaisante vie, douce et tranquille
Sans heurt ni peur et sans souci
Bien centrés sur notre nombril
Ardus de voir la vie d’autrui

Quand tout est beau, que rien ne blesse
Que l’horizon est sans buée
Les jours sont joie et grande liesse
Tintez bourdons, cloches sonnez

Rien ne pourra nous confiner
Nous sommes forts, nous sommes … majestueux
L’insouciance nous fait chanter
Mais elle nous bande les yeux

Et l’indolence a ses revers
Quand un virus s’impose en roi   
Plongeant  d’un coup la terre entière
Dans la douleur et dans l’effroi

Acceptons la fragilité
Elargissons notre regard
Décrétons la fraternité
Et prenons un nouveau départ !

DANIEL JAUMOUILLE

______________________________________________________

Sur l’air de “La montagne” de Jean Ferrat

Nucléaire, pétrole, énergie,
Ailleurs on s’est toujours servi
Dans ces pays que l’on dépouille.
Guerres, famines, assassinats,
Tout ça ne nous regarde pas,
A chacun selon sa débrouille.
Tout était pourtant bien prévu,
Les riches en étaient tout émus,
Ils allaient toucher la galette!
Il a fallu que ça s’enraye,
Pour nous mettre tout’ cette pagaille
Et faire cogiter les têtes.

Refrain

Pourtant que la planète est belle!
Comment peut-on s’imaginer,
En voyant toutes ces merveilles,
Que notre histoire peut s’arrêter.

Y’avait bien tous ces rigolos,
Et des Greta, des écolos,
Pour nous dire qu’on était foutus!
Climat pollué, calamités…
Ils ont poutant beaucoup crié
Ces Cassandre qu’on n’a jamais crus.
Plus croire en rien, juste à not’ blé,
Abrutis devant la télé,
On sentait venir le malaise.
Pour notre SUV, nos voyages,
On a oublié d’être sages
Et accepté que l’on nous baise.

Refrain

Alors après, dites-moi tout,
Allez-vous avoir le dégoût
De ces jours avant la tempête?
Croyez-moi, si vous êtes pour
Voir vos enfants grandir un jour,
Il va falloir que ça s’arrête!
Vous voyez enfin vos voisins
Vos vrais amis, vos faux cousins,
s’entraider chacun comme il peut.
Malgré les chagrins, les tourments
Il reviendra sûr’ment le temps
Qui nous rendra enfin heureux.

Pourtant que la planète est belle!
C’est sûr il faut y arriver!
On a tout un monde à créer,
Une histoire à réinventer!

Soizic Huchet

______________________________________________________

Un matin à Nantes
de et par Gérard Thibault qui nous emmène en chanson dans les rues de Nantes… Quand le mot « escapade » ne s’oppose plus à « confinement ».M.E.R.C.I 
Aller au contenu principal